Accueil / Revue de Presse / La cigarette électronique permettrait de réduire l’envie de fumer
cigarette électronique

La cigarette électronique permettrait de réduire l’envie de fumer

Une récente étude révèle des chiffres intéressants sur l’efficacité de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique. Ce dispositif apporte une aide précieuse aux fumeurs désireux de se débarrasser de leurs mauvaises habitudes.

C’est en tout cas ce que dévoilent les résultats d’une recherche entreprise chez des fumeurs qui n’exprimaient aucun désir particulier d’arrêter de fumer. L’étude a été menée par une équipe de scientifiques de l’université KU Leuven basée en Belgique et dont les résultats ont fait l’objet d’une publication dans la revue scientifique International Journal of Environmental Research and Public Health.

Il semblerait alors que grâce à l’e-cigarette, les envies d’en griller une sont sensiblement réfrénées. Malgré quelques détracteurs, ce produit contribuerait ainsi à améliorer la santé publique. Il s’agit d’un outil d’aide au sevrage tabagique qui mérite largement que l’on s’y attarde.

Concernant l’étude précédemment citée, celle-ci se penche sur l’efficacité de la cigarette dans le cadre de l’arrêt du tabac. Il s’est alors avéré que ce dispositif agit sur les envies de fumer. Par voie de conséquence, vapoter permet de diminuer la quantité de cigarettes consommées.

Concrètement, cette recherche s’est penchée sur 48 fumeurs. Du fait du caractère restreint de la population étudiée, les résultats doivent faire l’objet d’une confirmation à travers une étude plus étendue. Néanmoins, les résultats sont des plus prometteurs.

Dans le cadre de l’étude, les participants ont été répartis en trois groupes. Dans deux groupes, le vapotage et le tabagisme sont permis. Dans le troisième groupe, seule la cigarette est admise au début de la recherche (pendant 2 mois).

Pendant la première étape de la recherche, il s’est avéré que faire appel à la cigarette électronique après 4 heures sans rien fumer permet d’atténuer le désir de s’en griller une (par rapport à une clope classique.

Durant la seconde étape (après 2 mois), le troisième groupe a pu également vapoter. Pendant une durée de 6 mois, l’ensemble des participants ont renseigné les quantités fumées et vapotées sur une plateforme dédiée sur Internet.

Le résultat parle de lui-même : environ 25 % des fumeurs ont réduit la quantité de cigarettes fumées de près de 50 % et ce, après avoir expérimenté la cigarette électronique pendant 8 mois. Parallèlement, un peu plus de 20 % ont cessé totalement de fumer.

La cigarette électronique permettrait de réduire l’envie de fumer
5 1 vote

À propos Sarah Dutrani

Grande passionnée du monde des vapoteurs, j'ai découvert la cigarette électronique il y a déjà 3 ans et je suis devenu une grande adepte ! Ancienne fumeuse de Tabac j'ai pu arrêter grâce à la cigarette électronique. Aujourd'hui je m'occupe du blog Kinamik afin de transmettre mon expérience sur le sujet.

One comment

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués avec *

*