Accueil / Tests / Test Accessoires / Kit Skystar Revvo tank Aspire

Kit Skystar Revvo tank Aspire

On connaît Aspire pour ses kits complexes et révolutionnaires. Après de longues années d’expérimentations sur les comportements des drippers et des atomiseurs, il nous offre aujourd’hui son Box Skystar accompagné d’un atomiseur RDTA baptisé Revvo. Il s’agit d’un ensemble puissant composé de deux accus 18650 qui délivrent une puissance maximale de 210 watts. La Box Skystar dispose d’un écran tactile de 1.3 pouce qui permet de régler le mod de la vape, une navigation ergonomique et simplifiée facilite la manipulation de l’appareil. Le Revvo tank quant à lui est un clearomiseur RDTA (à coil reconstructible) qui a une capacité de réserve de 3.5 ml capable de recharger automatiquement le dripper sans intervention manuelle. Sa résistance est de type ARC ou « Aspire Radial Coil) monté avec des fils plats pour une surface de chauffe plus large et plus rapide. Il comporte un airflow réglable à 3 niveaux, ce qui permet une grande variation de la densité de la vape à la sortie du drip tip.

Un box Skystar high tech

Aspire nous a habitué à des box de qualités irréprochables, et cette version Skystar ne déroge pas à la règle. Encore mieux lotis que les anciennes versions, cette édition embarque un écran tactile qui gère le mod électro avec efficacité. Sa forme est sobre avec une finition en chrome très classe. Une protection de très haute qualité recouvre les bords du box pour faciliter la prise en main.

La dimension de ce box est très raisonnable malgré l’étalage technologique qu’il renferme. Effectivement avec l’installation de l’écran tactile de 3.5 pouces et la place qu’il faut pour contenir les deux accus 18650, la taille de la bête se limite à 91 mm de longueur, 50 mm de largeur et 33 mm de hauteur. La prise en main se fait naturellement et la navigation sur l’écran de réglage ne présente aucune difficulté. Sa manipulation peut se faire en une seule prise, et la longueur du pouce suffit à couvrir sa surface totale.

En matière de design, on est face à un box de troisième génération rectangle et arrondis sur les bords. Les couleurs sont d’une qualité irréprochable sur une surface lisse mais confortable en main. Les contours sont protégés et les bords arrondis permettent un contrôle total de la physique de l’appareil. L’écran tactile de 1.3 pouce en fond noir donne un aspect high Tech et classe à l’accessoire tandis que le bouton tir se trouve juste à côté (sur la partie gauche). Le plastique est finement poli et on ne ressent pas de craquement au moment d’actionner le bouton, encore une fois, aspire n’oublie pas les détails et s’engage à produire des matériels très haut de gamme.

La technologie du box Skystar annonce un déluge de programme de protection et de réglage. L’accessoire est doté :

-D’une protection contre la surcharge. Avec les deux accus qui délivrent une puissance maximale de 210W, n’importe quel appareil pourrait céder et passer outre la CCM (capacité de charge maximum), ce qui risque d’endommager le circuit de charge. Avec cette protection, le circuit électrique et électronique ne courent aucun danger.

-D’une protection contre la surchauffe. Toujours dans ce contexte de surcharge, le flux d’énergie déchargé peut augmenter considérablement la chaleur de l’appareil. Cette prévention consiste à limiter l’intensité du courant circulant dans le box et sur la résistance.

-D’une protection contre l’inversion des pôles. Les accus sont destinés à être rechargées et dans cette opération la dispersion électrons et des protons peuvent subir des anomalies. Par ailleurs, on n’est jamais assez prudent lorsqu’on installe les batteries dans leurs emplacement et avec les deux accus, une inversion des pôles peut nuire au système électrique de l’accessoire, d’où cette prévention intelligente

-D’une protection contre la sur-décharge. Lorsque la batterie est chargée, elle commence à relâcher les électrons qui suivent leur chemin depuis les pôles négatives jusqu’aux pôles positifs. Le flux de cette migration est habituellement contrôlé par la CDM (ou Capacité de décharge maximum). Si l’accu ne dispose pas de cette option, il risque d’envoyer trop de jus dans le circuit qui pourrait aboutir à la dégradation de la résistance.

-D’une coupure automatique. C’est l’ultime contrôle qui permet de sauver l’accessoire lorsque tous les paramètres en amont ne sont pas opérationnels. Cette fonction prévient à la fois la surchauffe et le court-circuit.

Puisque c’est un box en mod électro, tout se gère à partir de l’écran tactile. Les fonctions principales utiles à la personnalisation du comportement de l’appareil sont exclusivement présentes sur le box Skystar. On y retrouve les mods de voltage et de wattage c’est-à-dire le réglage de la puissance accordée et la tension qu’il fournit. Ces deux paramètres sont primordiaux lorsqu’on veut appliquer une certaine caractéristique sur le box ou sur une vape particulière, pour les e-liquides à base de tabac et très nicotiniques, l’augmentation de cette puissance est utile tandis qu’une limitation de l’intensité s’avère utile lorsqu’on veut limiter la consommation abusive de la batterie. Un contrôle de température et un mode bypass est aussi présent dans le programme du box, ce qui permet de suivre l’évolution de la chauffe depuis l’écran d’accueil.

Concernant cet écran, on a à faire à du lourd. L’ergonomie et la personnalisation laisse à l’utilisateur le choix de contrôler totalement l’appareil. A part les programmes de bases liés au fonctionnement du box, d’autres options ont été installés pour un confort d’utilisation optimal. Aussi, des fonctions comme la réorganisation des menus et une horloge peuvent s’afficher en mode veille, ce qui n’est pas désagréable à la vue. Le temps de réponse est presque instantané et la pression nécessaire est très faible pour faire réagir l’écran.

L’atomiseur Revvo, un RDTA puissant

La mode des atomiseurs semi dripper et semi tank a été lancée en 2015 mais n’avait pas réussi à percer dans le marché. Aujourd’hui c’est une des technologies les plus efficaces pour laisser la vape s’exprimer à fond. Pour le Revvo, l’atomiseur est constitué d’un dripper semi-automatique qui se recharge systématiquement à partir du petit réservoir de 3.5 ml à chaque fois que la mèche est asséchée. Pour le recharger d’e-liquide, il suffit d’ôter la partie supérieure du réservoir et de verser directement la solution dans le trou du réservoir (à partir du haut). Un système de sas empêche le déversement accidentel de produits inapproprié ou le refoulement du la solution lorsque l’appareil est renversé. Il faut alors appuyer dessus par la tête de la fiole ou utiliser une épingle (si vous ne disposez pas de fioles règlementaires) pour laisser passer le liquide.

Au niveau de la performance, ce Revvo ne rigole pas. Il renferme une toute nouvelle technologie de coil appelé ARC ou Aspire Radical Coil qui est montée à partir de fils résistifs plats offrant une surface de chauffe plus vaste et plus rapide. Grâce à ce montage, la résistance atteint le niveau subohms de 0.10 à 0.16 ohms, de quoi répandre une vape chaude et dense avec la puissance des 2 accus. En tant que RDTA (atomiseur reconstructible) le montage ou le remplacement du fil peut être opéré par l’utilisateur lui-même, cette possibilité joue énormément en matière de rendu à condition d’avoir les compétences essentielles sur les accus et les coils. Un vapoteur expérimenté peut par exemple monter un système plus résistif pour économiser le e-liquide ainsi que la batterie, ou au contraire, le transformer en bête de compétition (multiples coils).

La sortie d’air est réglable à partir d’un système d’airflow manuel. Situé entre le drip tip et le réservoir, ce réglage peut être manipulé manuellement et présente 3 phases d’ouverture (serrée, moyenne ou libre) selon le rendu recherché.

Utilisation et ergonomie du kit complet

Le kit complet Skystar et Revvo est un ensemble très performant qui délivre une puissance phénoménale couplée par une nouvelle résistance en subohm. Son utilisation requiert une certaine connaissance des mods, surtout en matière de puissance (CDM et CCM), d’intensité (déséquilibre de charge), de chauffe et de résistance. Autrement, toute la capacité de ce Box électro et de ce RDTA, ne servirait à rien.

En tant que produit haut de gamme, Aspire propose une ergonomie sans pareille à chaque niveau d’utilisation. Pour les paramétrages, l’écran suffit à elle-même pour transformer une vape douce en une déferlante agressive et cela n’est qu’un exemple de réglage qu’il peut accomplir. Pour la sécurité, une fausse manipulation ou une surexploitation du matériel n’est plus à craindre car le système renferme des programmes automatiques de protection.

Au niveau du clearomiseur, la recharge est très aisée, et le système RDTA accorde une bonne autonomie grâce au réservoir de 3.5 ml qui alimente automatiquement le dripper. C’est un système qui limite les recharges intempestives et permet plusieurs sessions de vapotage.

Caractéristiques techniques :

Marque : Aspire
Produit : kit complet Box électronique Skystar + Clearomiseur RDTA Revvo
Mod : Electro à partir d’un écran tactile 3.5 pouces avec Wattage/voltage/ctrl température/by-pass/TCR/CPS
Dimensions box (LxlxH) : 91mm x 50 mm x 33 mm
Batterie : alimentation 18650 x2 à 210 W max
Réservoir : pyrex 3.5 ml
Airflow : manuel, 3 positions
Résistance : ARC 0.1/0.16 ohm
Programme : Sécurité (court-circuit, surchauffe, décharge, surcharge et coupe circuit)
Charge : USB
Drip tip : Unique
Remplissage : par le haut

Contenu du produit :

Box Skystar
Un Atomiseur RDTA Revvo
Deux résistances ARC 0.10ohm / 0.16 ohm
Un Réservoir de rechange en pyrex
Une protection en silicone
Un kit de joints
Un câble de charge USB
Une notice d’utilisation
Si vous voulez en savoir plus sur le produit, visitez le lien suivant : https://mon-liquide.fr/e-cigarette-complete/1022-kit-skystar-revvo-tank-aspire.html

Kit Skystar Revvo tank Aspire
Rate this post

À propos Sarah Dutrani

Grande passionnée du monde des vapoteurs, j'ai découvert la cigarette électronique il y a déjà 3 ans et je suis devenu une grande adepte ! Ancienne fumeuse de Tabac j'ai pu arrêter grâce à la cigarette électronique. Aujourd'hui je m'occupe du blog Kinamik afin de transmettre mon expérience sur le sujet.

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués avec *

*