Accueil / Revue de Presse / La cigarette électronique en Suisse

La cigarette électronique en Suisse

Le nombre  d’adeptes de cigarette électronique ne cesse d’augmenter en Suisse. Si l’on en croit les estimations de l’OFSP l’Office fédéral de la santé publique, le cap des 100 000 vapoteurs devrait bientôt être franchi.

Pour information, l’OFSP classe l’e-cigarette dans la catégorie des « objets d’usage courant »…

L’e-cigarette est donc un dispositif qui rencontre un franc succès en territoire helvétique. Il faut toutefois savoir que la commercialisation et la consommation sont soumises à quelques contraintes.

Du côté des vendeurs, l’ouverture d’une boutique spécialisée ne requiert pas d’annonces spécifiques auprès des autorités locales. En outre, il est possible de commercialiser librement ce produit aux mineurs. Toutefois, il est interdit de vendre des recharges pour e-clopes qui contiennent de la nicotine.

Du côté des clients intéressés, il n’est donc pas possible d’acheter de recharges nicotinées. Néanmoins, en consommer est tout à fait légal et il est envisageable de le faire auprès de revendeurs privés. Cela peut se faire en se déplaçant et en faisant ses emplettes au-delà des frontières. Mais il existe une solution encore plus simple : l’achat sur Internet. Attention, il existe une restriction quant à cette acquisition « privée ». Chaque acheteur a droit à 150 ml de liquide pour cigarette électronique contenant de la nicotine. Cela correspond à une consommation pour deux mois environ. Au-delà de cette quantité, il s’expose à des risques, notamment à la destruction de son colis à la douane.

En ce qui concerne la consommation de cigarette électronique, elle est soumise à conditions en Suisse. Depuis le 15 décembre 2013, elle est en effet interdite dans les transports en commune comme les bus, trains et autres tramways. Toute personne qui va à l’encontre de cette réglementation commet une infraction et s’expose à une amende de 20 euros environ.

Bien sûr, il ya considérablement de choses que vous pensez peut-être de la drogue. Il s’agit d’une méthode rentable pour acheter des médicaments. Beaucoup de gens ont besoin de médicaments pour trancher la dysfonctionnement sexuelle. Vous avez des questions sur Kamagra et Effets du Kamagra? Il est possible quel vous lisiez au entretien de achat Kamagra Oral Jelly. Autre problème quel nous devrions être Effets du Kamagra Oral Jelly. En outre, cela peut inclure la sclérose en plaques, l’anxiété, ou un trouble panique de certain sorte. Tout médicament peut amener des effets secondaires dangereux. Parfois, les effets secondaires peuvent être dangereux. Bien que ce médicament ne soit pas destiné aux femmes, on ne s’attend pas à ce lequel ce médecine soit dangereux pour un bébé à naître.

Rate this post

À propos Sarah Dutrani

Grande passionnée du monde des vapoteurs, j'ai découvert la cigarette électronique il y a déjà 3 ans et je suis devenu une grande adepte ! Ancienne fumeuse de Tabac j'ai pu arrêter grâce à la cigarette électronique. Aujourd'hui je m'occupe du blog Kinamik afin de transmettre mon expérience sur le sujet.

2 commentaires

  1. Bizarre cette loi en Suisse sur la ecigarette, un ancien gros fumeur ne tiendra pas un jour au début en vapant du eliquide sans nicotine, et ils ont pas le droit de vendre des eliquides avec de la nicotine, ils sont bizarre ces gens la « RICOLA le bonbon Suisse » mdr 🙂

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués avec *

*