Accueil / Revue de Presse / Le succès de l’e-cigarette fait de l’ombre aux substituts nicotiniques
e-cigarette

Le succès de l’e-cigarette fait de l’ombre aux substituts nicotiniques

Si l’on en croit les acteurs du secteur, le marché des substituts nicotiniques enregistre actuellement une baisse des chiffres d’affaires. Certains avancent que c’est le contrecoup du succès de la cigarette électronique. Pour leur part, les opérateurs œuvrant dans le secteur de l’e-cigarette soulignent le fait qu’ils n’ambitionnent pas de concurrencer ces produits.

D’après Sophie Ragot, qui est responsable marketing pour le compte de GSK – producteur de Niquitin –, « Le marché des substituts nicotiniques est en régression ». La baisse a été amorcée vers les mois d’août et septembre 2013. Cette époque coïncide avec une montée en puissance du marché des cigarettes électroniques. De nouveaux points de vente s’ouvrent un peu partout. Force est de constater que l’e-cig profite d’un effet de mode et le nombre d’adeptes ne cesse de croître. En 2013, les ventes ont augmenté de près de 15 % par mois pour un chiffre d’affaires avoisinant aujourd’hui la centaine de millions d’euros.

De leur côté, les substituts nicotiniques ont subi une baisse des ventes de l’ordre de 35 % au titre du quatrième trimestre 2013. Ce sont surtout les ventes de patchs qui diminuent. Il semblerait que les pastillent « tiennent le coup ».

Face à l’association que certains établissent entre la croissance de la cigarette électronique et la baisse des ventes de substituent nicotiniques, le CACE ou Collectif des acteurs de l’e-cigarette s’exprime. Le secrétaire générale adjoint, Arnaud Dumas de Rauly, met en avant le fait qu’il n’existe aucune statistique ou étude qui atteste que la cigarette électronique impacte sur le marché de substituts. D’ailleurs, l’e-cigarette n’appartient pas à la catégorie des produits de sevrage nicotinique.

Les recommandations de la HAS ou Haute Autorité de Santé devraient confirmer la tendance du marché puisque la cigarette électronique est désormais « tolérée ». Par ailleurs, toujours selon cette institution, 97 % des fumeurs qui essaient de se sevrer du tabac sans aide ne réussissent pas. Après, c’est à chacun de décider de la solution à adopter pour dire adieu à la cigarette en sachant que l’e-cigarette jouit d’une popularité grandissante.

Bien sûr, il ya beaucoup de choses que vous pensez peut-être de la drogue. Il s’agit d’une méthode rentable pour affecter des médicaments. Beaucoup de gens ont besoin de médicaments pour trancher la dysfonctionnement sexuelle. Vous avez des questions sur Kamagra et Effets du Kamagra? Il est éventuel quel vous lisiez au entretien de achat Kamagra Oral Jelly. Autre question que nous devrions être Effets du Kamagra Oral Jelly. En outre, cela peut inclure la sclérose en plaques, l’anxiété, ou un trouble panique de quelque sorte. Tout médecine peut amener des effets secondaires dangereux. Parfois, les effets secondaires peuvent être dangereux. Bien quel ce médecine ne soit pas destiné aux femmes, on ne s’attend pas à ce que ce médicament soit dangereux pour un bébé à naître.

Le succès de l’e-cigarette fait de l’ombre aux substituts nicotiniques
Rate this post

À propos Sarah Dutrani

Grande passionnée du monde des vapoteurs, j'ai découvert la cigarette électronique il y a déjà 3 ans et je suis devenu une grande adepte ! Ancienne fumeuse de Tabac j'ai pu arrêter grâce à la cigarette électronique. Aujourd'hui je m'occupe du blog Kinamik afin de transmettre mon expérience sur le sujet.

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués avec *

*