Accueil / Tests / Test E-Cigarettes / Test du Kit Evod BCC de Kangertech.

Test du Kit Evod BCC de Kangertech.

Pour faire suite à quelques uns des derniers tests de Kinamik qui décrivaient des kits de diverses marques, j’ai eu l’idée de revenir sur un kit en passe de devenir un classique. Un kit cigarette électronique qui n’a rien d’une nouveauté donc mais qui à mes yeux représente un des meilleurs moyens de commencer à vapoter en confiance, sans se demander si on a ou non bien fait de sauter le pas.

Les kits débutants suite et fin…

Qu’est-ce que c’est que ce titre de chapitre ?…Oui évidemment c’est ironique. Je doute qu’on cesse de me proposer des tests de kit débutant, et je doute également que mon niveau d’exigence augmentant avec le temps, je refuse demain de me pencher sur le sujet.
Rien de tout ça, simplement le test d’aujourd’hui ne fait pas suite à une suggestion de boutique ou de site, c’est autre chose, je m’explique :

Après le dernier test sur le kit eGo-CC Smart de Joyetech qui m’a laissée avec une impression plus que mitigée, j’ai reçu quelques mail de lecteurs qui me demandaient un avis strictement personnel : Puisque je suis si exigeante sur ce à quoi doit ressembler « LE » kit pour débutant quel est pour moi le produit de marque que je recommanderais sans arrière pensée ?

Le plus simple, le plus efficace, le plus respectueux des arômes, le plus susceptible d’être adopté par le plus grand nombre de vapoteurs novices …

La j’avoue que j’ai eu un petit moment de solitude. Pas facile de désigner un kit cigarette électronique au dessus de tous les autres…

D’une part parce que même si j’ai la chance de voir défiler un grand nombre de produits, je ne donne jamais que MON avis. J’essaie autant que possible d’étayer mes propos et de ne pas étriller ou au contraire encenser tel ou tel produit sans arguments précis.

Mais on est quand même dans le subjectif. J’ai l’habitude pour plaisanter de dire qu’il y a autant de Kit que de vapoteurs et ce n’est pas totalement exagéré.

En partant dans l’idée que, au-delà de la base technique du dispositif, il existe sans doute quelques points qui dessinent un choix éclairé, j’ai donc essayé d’en rassembler quelques-uns :

    • Une facilité d’usage (assemblage et remplissage essentiellement).
    • Une autonomie suffisante pour ne pas tenter le « futur–ex-fumeur » de retourner au goudron.
    • Un volume de vapeur satisfaisant et un respect des saveurs.
    • Un « bilan fuite » acceptable… (parce que j’y reviendrai, la fuite est le désagrément le plusrépandu quel que soit le produit)
    • Une évolutivité.
    • Le pack minimum d’accessoires (cordon + chargeur mural + résistances de rechange).
    • Un design et un prix correct.Voilà encore une fois ce sont « en gros » les points incontournables de ce que doit être un kit de cigarette électronique.

Maintenant je me lance :

Pour moi et depuis quelques temps déjà le produit « grand public » qui réunit ces critères et qui se montre le plus fiable c’est le kit eVod de Kangertech.

Le prix est lui aussi grand public car on peut le trouver à moins de 50€ 

– Chez French Smoke avec une offre spéciale avec 3 e-liquides pour 55€ 
– Chez L’atelier du vapoteur à 49,90€ 

En plus de devoir comme je le disais, faire face aux questions directes de quelques lecteurs j’ai eu à conseiller un ami décidé à se laisser tenter.
C’est donc lui qui, sur mes conseils, a acquis ce kit qu’il a bien voulu me prêter pour les quelques photos qui illustrent ce test. Merci donc Basile.

Contenu du Kit Evod :

Kit eVod Kangertech

Kangertech propose sur le schéma du Kit « type », le minimum vital de la vapote avec un beau packaging.
Ce Kit comprend:

– 2 clearomiseur EVOD BCC Kangertech.
– 2 batteries EVOD Kangertech 650 mAh (dans ce test) Llithium ion 3,7V Kangertech – 1 pack de 5 résistances Kangertech 1,8 Ohms.
– 1 adaptateur mural pour cordon de chargement.
– 1 cordon de chargement USB.
– 1 manuel.

Montage et prise en main :

Le kit EVOD Kangertech 650 mAh arrive dans une boite à deux étages, dans la partie supérieure deux cigarettes électroniques montées mais non serrées, les accessoires sont en dessous. Pas de jeu de mécano tout est prêt, les clearomiseurs EVOD sont montés sur leurs batteries respectives. Les résistances disposées dans les clearos ont une valeur de 1,8 Ohms comme leurs remplaçantes, un minimum de choses à faire pour passer au vapotage, donc remplissons tout ça.

Boite-Kit-eVod2

Le clearomiseur EVOD Kangertech.

Tout simplement un des clearo les plus fiables et simples d’utilisation du marché :

Kit eVod IV

On pourra débattre sans fin sur cette dénomination de clearomiseur, un clearo en effet, est supposé être transparent, ici nous avons droit à deux « fenêtres » latérales garantissant une visibilité sur le niveau d’e-liquide. Peu importe ça fonctionne et nous allons le voir.

Petit aparté pour les novices, le clearomiseur EVOD BCC réunit atomiseur et cartouche en un seul élément. Il est dit BCC car la résistance est située dans la partie basse du réservoir (bottom coil clearomizer).
Cela à une incidence sur deux choses : généralement une vapeur plus froide/tiède et une bonne alimentation en e-liquide puisque la résistance « baigne » dans votre arôme favori.

A l’image du packaging général c’est impeccable, Kangertech est une grande marque connu pour sa fabrication soignée, donc pas de fioriture c’est sobre mais impeccable et bien usiné.

Test-Kit-eVod3.jpg

Entièrement démonté, vous comptez 3 pièces, résistance comprise. On devine que le montage peut difficilement être plus simple.

Le tout assemblé à la batterie donne une cigarette électronique de taille moyenne, a priori adoptable par le plus grand nombre y compris les filles qui se montrent souvent regardantes (je le dis tout de suite ce n’est pas forcément mon cas) sur l’obligation de discrétion de l’ensemble.

Le montage comme je le disais est on ne peut plus simple :

  • On visse la résistance, dans son logement sur la base
  • On visse ensuite le tout sur le tube du réservoir. Le drip tip plastique est fixe mais encore une fois on est sur du matériel débutant.

Resistance-Kit-eVod_BCC

La résistance classique de Kangertech, compatible avec les Protank 1 et 2, ainsi qu’avec le mini Protank et Unitank. Un montage et un nettoyage (au besoin), facile et un rendu de vapeur très correct.

Entretien et remplissage du Kit Evod BCC

Avant d’aborder les qualités de rendu de ce clearo, je pense que sa première qualité est sa facilité d’utilisation et de remplissage. La aussi on peut se heurter à deux écoles. Beaucoup de vapoteurs ayant connu leurs premiers émois sur des Stardust ne jureront que par le remplissage par le haut, tout simplement déjà parce qu’ils y sont habitués.

Ici c’est par le bas que ça se passe, ça présente certains avantages et c’est très, très facile !

Clearomizer-evod-bcc

Après avoir retourné le clearomiseur du kit EVOD, le remplissage s’effectue selon la méthode éprouvée de l’écoulement le long de la paroi (si vous n’êtes pas doté d’un flacon à aiguille) en inclinant légèrement le réservoir afin de préserver le tube d’aspiration de tout versement malheureux.

Traduction pour les débutants : « mets l’e-liquide sur le côté pas au milieu ! Sans ça glouglou ! ».

LE grand plus de ce petit clearomiseur par rapport à d’autres est l’espace raisonnable qu’il y a justement entre la paroi et le tube central. Vous pouvez vérifier sur la photo magnifique que j’ai faite, que comparé à d’autres systèmes, cela sécurise autant que possible vos remplissages.

Sortie de la seule facilité d’usage, ce montage permet aussi de changer de résistance si besoin, sans devoir vider votre réservoir. De même la simplicité de conception de l’ensemble rend le tout aisément démontable à fins de nettoyage.

A noter, lorsque vous ôtez le clearomiseur Evod de la batterie: bien saisir « la base » d’une main et la batterie de l’autre…si vous vous contentez de faire confiance à votre bonne étoile sans faire attention c’est le réservoir que vous allez enlever de la base…et là inondation !

La contenance annoncée de 1,6 ml est probablement inférieure à la réalité, comme toujours, mais suffisante pour commencer, sans compter que la consommation de ce clearomiseur n’est pas exagérée.

Et du coté de la batterie

batterie-Evod

Ce n’est pas là que je vais faire de la littérature. La batterie de l’EVOD rejoint les critères de qualité habituels d’une marque comme Kangertech. Une finition noir mat anti-trace elle aussi classique et pratique, 650 mAh pour 3,7V, on peut en restant dans la moyenne de consommation, tenir plus ou moins une journée.

Evidemment pour les plus acharnés, je rappelle que c’est un kit avec deux cigarettes électroniques. Donc si après une matinée de vapotage intense vous sentez la faiblesse de votre batterie, jetez vous sur l’autre et le problème est réglé.

La seule petite remarque que je pourrais faire concerne le switch ultra plat qui épouse la forme de la batterie pour un rendu aussi agréable à l’œil qu’au touché, mais c’est vrai que je me suis surprise deux ou trois fois à insister un peu dessus pour l’actionner.

Je chipote un peu, mais après manipulation d’une Joyetech précédemment on peut être surpris par « l’action » un peu réduite de ce bouton.

Une charge complète prend environ 2h30.

Vapeur et Saveur

Après quelques minutes pour s’imprégner de mon Tribeca en 6mg j’avais hâte de voir si cette fameuse EVOD correspondait au souvenir que j’en avais.
J’avais essayé cette cigarette électronique au moment de sa sortie et voyant passer pas mal de produits différents, je craignais un peu une fois le test lancé de ne plus être aussi dithyrambique.

Et non ! Ça marche vraiment pas mal !

Premières bouffées satisfaisantes avec une vapeur tiède dans un premier temps qui va se réchauffant au fur et à mesure que la résistance est sollicitée pour donner le meilleur d’elle même. Le clearomiseur de l’eVod est un BBC dont rien de surprenant si nous sommes sur un rendu tiède, ça ne gâche rien.

La vapeur est très homogène assez dense et pour un consommable de début de gamme je ne peux pas me plaindre d’une trahison des saveurs du Tribeca, c’est vraiment très acceptable.

Pas non plus de regrettable goût de “chaud” saveur plastique en début d’utilisation comme on le constate parfois.

Le rendu global est positif, le point sur lequel je me dois d’insister est le flux d’air que certains qualifieront “d’aérien”.

Plus ouvert que le tirage d’un stardust qui réclame une aspiration assez franche, le clearomiseur de ce Kit EVOD pourrait paraître trop aéré aux yeux de certains vapoteurs débutants.
Parmi tous les critères recherchés pour obtenir des sensations de vapotage proche de l’utilisation des cigarettes classiques, l’aspiration ou le “flux d’air” va revêtir une importance variable selon les utilisateurs.

En ce qui me concerne, j’insiste toujours sur un fait que j’ai pu vérifier à de multiples reprises.

L’ensemble des variables qui ont évoluées dans le temps pour former l’assemblage de ce qui était vos goûts propres de fumeurs (telle marque, goût, légères ou non etc…) ne pourra jamais être retrouvé intégralement dans une expérience de vapotage.

C’est cruel, mais c’est vrai, cela ne sera jamais absolument semblable.

En revanche vous pourrez constater qu’avec le temps vous allez de la même façon créer des habitudes avec la cigarette électronique parfois légèrement différentes ou éloignées de votre ressenti de fumeur. Il est donc souvent utile de passer par dessus certaines “premières impressions”. L’usage fait que l’on s’habitue à des sensations qui d’un premier abord semblent trop surprenantes.

Donc oui le tirage est “aérien” et réel mais à l’usage rien d’insurmontable.

Dernier point pouvant agir comme un repoussoir pour les débutants : les fuites possibles, et là, je vais détailler un peu.

Je suis toujours d’une grande prudence lorsqu’on m’annonce une absence totale de fuite. Certes plusieurs systèmes existent dont la conception minimise au maximum les risques pourvu qu’on respecte certaines précautions d’usage que les débutants ne maitrisent pas toujours.

Ces produits premièrement sont rarement présents dans les débuts de gammes. Ensuite à l’usage si on ne se montre pas un peu rigoureux (nettoyage régulier, montage un minimum attentif) eux aussi peuvent finir par “fuiter” quelque part.

Donc à savoir, la conception du clearomiseur de ce kit EVOD ou la base de la résistance est en contact direct avec la batterie (d’autre système isolent totalement la batterie pour éviter la présence d’e-liquide sur le plot de contact de la batterie) peut vous occasionner quelques incidents.

Alors soyons clairs, au premier bruit suspect (je dis bien SI cela vous arrive, lors de ce test cela ne m’est PAS arrivé) le “glouglou” signifie la présence de liquide dans le tube d’aspiration ou près de la base de la résistance.
Dans les deux cas en gros, trois choses peuvent l’expliquer :

  1. Un des joints chargés d’isoler les différents compartiments a failli.
  2. Vous avez remonté tout ça n’importe comment…
  3. Votre résistance est fatiguée (joints/filetage usés) ou défectueuse.

Remède simple deux solutions :

1. Je démonte je nettoie/sèche, je remonte, ça marche youpi/ça marche pas je change la résistance.

2. Je suis une feignasse et vu que ça coute rien par rapport à mes anciennes clopes, je change tout de suite la résistance.

Voilà, à moins que vous ayez une base de fixation défectueuse elle aussi, votre histoire de fuite devrait s’arrêter là. Oui je sais je parle de fuite alors que je n’en ai même pas eu ….mais si ça arrive sur un kit EVOD vous saurez quoi faire.

La galerie d’images du Kit Evod : 

La conclusion de ce test kit Evod BBC :

J’ai donc retrouvé l’intégralité des impressions de ma première tentative avec ce Kit eVod de Kangertech, comme je l’ai dit ça fonctionne vraiment bien et je recommanderai sans hésiter ce début dans la vape pour celles et ceux qui ne veulent pas se poser de question et qui n’ont pas une âme de bricoleurs ou d’aventuriers.
Bien sûr, certaines cigarettes électroniques peuvent être jugées supérieures sur tels ou tels points isolés, mais je vous rappelle que mon but ici était d’obtenir un kit « grand public », qui rassemble la liste des critères pour moi incontournables sur un kit débutant.

Pour y revenir rapidement ce kit est :

  • d’un usage facile.
  • d’une autonomie suffisante avec ses deux batteries
  • d’un rendu de vapeur satisfaisant pour commencer.
  • éventuellement évolutif, le format de ses batteries/résistances permettant de passer si l’envie est là sur d’autres systèmes Kangertech, je pense par exemple au Mini Protank/Protank 2.
  • doté du pack minimum d’accessoires et généralement d’un rapport qualité/prix correct.
  • Et sans potentiel « structurel » de fuite.Donc je persiste et signe, le kit EVOD de Kangertech est loin d’être une nouveauté dans le monde de la cigarette électronique mais c’est toujours pour moi parmi les kits connus, le plus satisfaisant et recommandable…en tout cas jusqu’à ce qu’on me prouve le contraire (Kinamik continue ses tests!).

Bien sûr, il ya immensément de choses que vous pensez peut-être de la drogue. Il s’agit d’une méthode rentable pour acheter des médicaments. Beaucoup de gens ont besoin de médicaments pour résoudre la dysfonction sexuelle. Vous avez des questions sur Kamagra et Effets du Kamagra? Il est possible que vous lisiez au sujet de achat Kamagra Oral Jelly. Autre problème que nous devrions être Effets du Kamagra Oral Jelly. En outre, cela peut inclure la sclérose en plaques, l’anxiété, ou un trouble panique de certain sorte. Tout médecine peut causer des effets secondaires dangereux. Parfois, les effets secondaires peuvent être dangereux. Bien que ce médecine ne soit pas destiné aux femmes, on ne s’attend pas à ce lequel ce remède soit dangereux pour un bébé à naître.

Test du Kit Evod BCC de Kangertech.
3.54 24 votes

À propos Sarah Dutrani

Grande passionnée du monde des vapoteurs, j'ai découvert la cigarette électronique il y a déjà 3 ans et je suis devenu une grande adepte ! Ancienne fumeuse de Tabac j'ai pu arrêter grâce à la cigarette électronique. Aujourd'hui je m'occupe du blog Kinamik afin de transmettre mon expérience sur le sujet.

13 commentaires

  1. Effectivement, c’est l’un des meilleurs kit « grand public » parfait pour un débutant !

    Seul petit point noir pour les plus novices, si vous avez tendance à aspirer un peu trop fort.. la résistance se noie (plus facilement qu’un autre système à tirage plus difficile style T2 ou Stardust) et vous risquer d’avaler quelques goutes de e-liquides.

    Dans ce cas, une petite solution simple consiste à viser la base et la résistance du clearomiseur sur votre batterie et de la secouer contre un papier absorbant.. ce qui aura pour effet de faire sortir le trop plein de liquide de la résistance. 🙂

    Ensuite, revissez le tout. Puis nettoyer par l’extérieur, toujours à l’aide d’un papier absorbant, le conduit du clearo BCC.

    Normalement, après ça, vous devriez retrouver une résistance parfaitement fonctionnel !

    Bonne journée et bonne vape !
    Jean-Hugues du magasin WEST KLOPE

  2. Test bien détaillé chapeau ! jsuis personnelement en accord avec ce que vous avez décrit, ayant commencé la vape avec le evod et étant depuis sur un set up evic/boge. Bon du coup jviens d’en reprendre un pour mon père sur l’Atelier du vapoteur (jconnaissai pas d’ailleurs)

  3. Au fait avez-vous prévu de tester des Mods ?

  4. Le Kit Kanger Evod BCC est proposé avec 2 cigarettes électroniques, un chargeur Fast USB, un chargeur mural et 5 résistances. Idéal pour s’initier à la e-cigarette car très facile à remplir et sans fuite. Ses deux batteries de type Ego/510 de 650mah vous permettent de vapoter toute la journée, elles sont pourvues d’un système de sécurité.

    Bonne vape ! 😉
    http://vapoter-e-cigarette.fr

  5. Très bon article décrivant ce coffret que j’ai acheté sur smoke-safe.fr, mes amis me l’avait recommandé et j’en suis vraiment satisfait.

    Concernant la finition et efficacité, il n’y a rien à dire, cette marque n’a rien à envier à joyetech.
    Perso je l’ai pris en couleur alu et ca en jete.
    Concernant la charge, le chargeur usb recharge la batterie assez rapidement par rapport à mon premier kit ce4 et ca c’est vraiment bien.
    Je verrai plus tard pour y mettre un clearo un peu plus évoluer.
    Bref, mon joujou me suit désormais tous les jours et j’en suis pour l’instant très satisfait 😉
    A+

    • Je tiens aussi un blog (qui n’a rien a voir avec la cigarette électronique) et ça devient désolant de se faire pourrir la partie commentaire par de la pub déguisée cf le commentaire de « Nicolas D »….
      Les lecteurs ne sont pas tous complètement idiots et vos histoires à dormir debout pour placer le lien de votre boutique vous fait plus de mauvaise pub qu’autre chose…

      A bon entendeur

  6. Très bon kit pour tous vapoteurs, je recommande! et la qualité est au rendez-vous.

  7. je vis en israel .ici le ministere de la sante est contre la cigarette electronique.pouvez vous m expliquer pourquoi c est permis en france? merci

  8. Très bon test 😉 L’EVOD est un kit que nous recommandons également. Parfait pour débuter !

    Nico de Cigadvisor
    http://www.cigadvisor.com

  9. Je suis aussi particulièrement TRES satisfait de ce produit. Simple d’utilisation, pas de fuite… Prix cohérent pour démarrer la vape. Seul petit bémol sur les accus 1300mA, prévoir 8 heures voir plus pour les charger entièrement. S’il existe des chargeurs plus puissants, je serai acheteur !
    Mais avec deux batteries (2x24h00) « ça le fait »…
    Merci pour cette analyse complète et très utile pour les débutant(e)s.

  10. J’ai eu la evod 1 franchement pas terrible, pas mal de fuite, du coup j’ai acheté la evod 2 sur un site internet dingovap.fr je crois, et là je re vie ! lol

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués avec *

*