Revue de Presse

100 médecins soutiennent la cigarette électronique

L’actualité de la cigarette électronique est particulièrement riche ces derniers temps. Elle est alimentée à la fois par les détracteurs et par les partisans. Nous nous intéressons plus à ceux qui votent « pour », qui sont d’ailleurs particulièrement actifs. Mi-novembre 2013, 100 médecins font connaître leur soutien à la cigarette électronique à travers une pétition.

L’appel lancé par une centaine de médecins français dans le but de soutenir la cigarette a été dévoilé dans Le Parisien le 15 novembre 2013. Parmi les personnes qui se sont exprimées, on retrouve entre autres des tabacologues, des cancérologues, des cardiologues, des pneumologues mais aussi des spécialistes de l’addiction. Pour rappel, quelques jours auparavant, la conférence internationale londonienne mettait l’accent sur le fait que l’adoption de l’e-cigarette permettrait de sauver des millions de vie.

Ces professionnels de la santé poursuivent le même objectif : l’e-cigarette doit cesser d’être diabolisée et montrée du doigt par certains. En effet, même s’il subsiste des doutes quant à l’absence totale de risque quant à la consommation de la cigarette électronique, il est judicieux de comparer les effets de cette dernière à ceux de la cigarette traditionnelle.

La différence est flagrante : la « clope » se révèle particulièrement meurtrière et près de la moitié des fumeurs décèdent des suites d’un effet secondaire lié au tabac. Par ailleurs, une chose est certaine. La cigarette électronique constitue un outil efficace pour cesser de fumer. C’est notamment la principale raison pour laquelle le tabacologue Philippe Presles a signé la pétition. Selon lui, il ne faut pas hésiter à en user en tant que dispositif d’arrêt du tabac, « (il faut y aller), il n’y a pas de danger ».

Quoi qu’il en soit, l’information est primordiale. Les professionnels de la santé sont encouragés à informer au maximum, notamment en s’appuyant sur le document sur l’e-cigarette de l’OFT ou Office Français de prévention du Tabagisme.

Dans le même registre, les signataires de la pétition reconnaissent la nécessité d’entreprendre des recherches pour améliorer encore la cigarette électronique.

En résumé et en conclusion, s’il existe quelques doutes quant à l’innocuité de l’e-clope, le caractère dangereux du tabac est bien réel et n’est plus à prouver.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer