Revue de Presse

E-cigarette et e-liquide au cannabis ?

De plus en plus de fumeurs font appel à la cigarette électronique pour remplacer la cigarette classique. Ce dispositif présenterait un bien moindre risque pour la santé par rapport au tabac. D’ailleurs certains professionnels de la santé encouragent même les patients à se tourner vers l’e-cig. Aujourd’hui, des recherches approfondies sont nécessaires pour confirmer l’innocuité de ce produit mais les premières impressions sont très encourageantes. Face aux avantages proposés par la cigarette électronique, certains adeptes de cannabis pensent à en étendre l’usage. Il s’agirait plus précisément d’élaborer de l’e-liquide contenant du THC ou tétrahydrocannabinol, la molécule principale composant le cannabis. Au-delà d’un usage « récréatif », une e-cigarette contenant du THC pourrait être utilisé dans un dessein thérapeutique dans des Etats où cet usage serait, bien évidemment, autorisé par les autorités locales. Mais utiliser la cigarette électronique à ces fins pourrait avoir des conséquences inattendues…

« Cet article n’a aucunement pour objectif de promouvoir l’usage du cannabis qui est d’ailleurs réprimé par la loi en France. Il s’agit d’informer sur tous les usages possibles et envisageables de la cigarette électronique dans le monde. »

Le cannabis

Le cannabis est l’appellation scientifique du chanvre indien. Ce genre botanique regroupe différentes plantes que l’être humain utilise depuis bien longtemps. Le THC est donc son principal constituant. Celui-ci lui confère des propriétés psychoactives. A noter qu’on reconnaît également au cannabis certains effets thérapeutiques. Certaines variétés contiennent plus de fibres que de THC, d’autres affichent une composition inverse.

La consommation de cannabis dans un dessein récréatif s’accompagne d’effets divers : relaxation, euphorie, impulsivité, intelligence, sommeil, meilleur appétit, etc. Un cortège d’effets secondaires sont, en outre, à déplorer : yeux rouges, troubles cardiaques, émotions négatives, mémoire défaillante, paranoïa, etc. Bien qu’étant classé dans la catégorie des drogues douces, le cannabis présente l’inconvénient de créer une addiction psychique, au même titre que les drogues dures.

En ce qui concerne l’usage thérapeutique du cannabis, celui-ci est autorisé dans quelques pays où on y a recours pour traiter les symptômes de différentes maladies dont la nausée, la spasmophilie, l’asthme, la diarrhée ou encore l’insomnie. Dans ce cadre, le mode d’administration le plus courant est la « vaporisation » que l’on pourrait comparer au mode de fonctionnement de la cigarette électronique. Le THC est extrait en chauffant la plante sans aller jusqu’à la combustion. De cette manière, le recours au cannabis n’implique pas la production de substances toxiques. En outre, l’effet se fait sentir immédiatement.

E-liquide au cannabis

L’e-liquide au cannabis, ou plus précisément au THC, présenterait une foule d’avantages. L’absorption de cette molécule serait plus rapide et plus simple comparée à un procédé de vaporisation. Par ailleurs, il serait plus aisé de contrôler le dosage. Pour ce qui est de l’utilisation récréative, le recours à l’e-liquide serait plus « saine ».

La plupart des inconditionnels du cannabis se sont déjà posés des questions sur le recours à la cigarette électronique. Une chose est certaine : il ne faut pas s’attendre à retrouver exactement les mêmes sensations (gustatives et olfactives). Les fumeurs qui ont abandonné la « clope » pour l’e-cig l’ont d’ailleurs vite constaté. Dans tous les cas, en cherchant un peu sur Internet, on découvre rapidement des cigarettes électroniques qui proposent soit des e-liquides au goût de cannabis (mais dépourvues de THC) soit des e-liquides qui contiendraient du THC. La plupart du temps, ce sont surtout des arnaques. Malgré tout, certaines personnes seraient parvenues à mettre au point des « recettes d’e-liquides » probantes. En réalité, il est préférable d’éviter d’essayer ces mélanges car les effets sur la santé sont encore méconnus voire inconnus. Aujourd’hui, l’e-cigarette électronique apporte une véritable aide pour être en meilleure santé. Il serait dommage de détourner son usage et de nuire à sa réputation qui est encore assez fragile actuellement. Il vaut mieux laisser le soin aux scientifiques d’entreprendre des recherches sur la question. Et si un jour, la cigarette électronique au cannabis voit le jour, il s’agira sans nul doute d’un « médicament » et elle devra respecter des mesures très strictes avant d’être pouvoir être mise sur le marché.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page