Revue de Presse

E-cigarette : la Haute Autorité de Santé ne dit pas non

Le 21 janvier 2014, la HAS ou Haute Autorité de Santé a dévoilé ses recommandations sur les méthodes pour arrêter de fumer. Concernant la cigarette électronique, cette entité a choisi la carte de la neutralité et de la prudence. Elle  « n’est pas recommandée à ce jour mais son utilisation n’est pas découragée ».

La non-recommandation découle du fait qu’il n’existe pas (encore) de recherches scientifiques solides qui attestent son innocuité et son efficacité. En ce qui concerne le danger éventuel que présente l’e-cigarette, certaines études laissent penser que la vapeur dégagée par ce dispositif renferme des substances toxiques. Toutefois, ces dernières sont inoffensives si l’on effectue une comparaison avec celles qui sont présentes dans la fumée de la cigarette traditionnelle. Concrètement, la cigarette électronique ne renferme pas de tabac et le <a title="Vapoteurs" href%

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page