Actualités

Eliquide : la France au premier plan mondial

Qu’il semble loin le temps où les fabricants français d’eliquides se contentaient de décliner des recettes mono-arômes sans grande inspiration ni originalité… Même si la fameuse « french touch » a toujours soufflé sur les productions de l’Hexagone (on pense par exemple aux merveilles de complexité signées Thenancara), avouons que nos eliquides semblaient en effet parfois un peu à la traîne des standards américains… Il n’en est aujourd’hui plus rien ! C’est même l’exact inverse. Petit tour d’horizon de la révolution française qui se joue au rayon e-liquide.

Une explosion du nombre de fabricants

À en juger par le nombre de marques françaises d’eliquides qui explosent aujourd’hui sur la scène internationale, l’inspiration semble s’être répandue comme une trainée de poudre parmi les fabricants de jus. On ne compte plus les nouveautés, les ingrédients secrets et les recettes subtilement équilibrées qui fleurissent sur nos étagères. Quand certains, comme le fabricant basque Religion Juice, se lancent avec brio dans les liquides vieillis en fût de chêne, au point même de faire de l’ombre aux maîtres du genre comme Phillip Rocke, d’autres comme Fruizee rivalisent d’ingéniosité pour mettre au point ce qui se fait de mieux en matière de liquides givrés. Les productions asiatiques n’ont qu’à bien se tenir !

Les sources d’inspiration semblent tout simplement inépuisables. Chez Boston Shaker, né, comme son nom l’indique, en Alsace (…), c’est l’univers des cocktails raffinés qui inspire les mixologistes. Cotton Mule, Old Fashioned… Les petites fioles du fabricant français sont somptueuses et d’une complexité rarement égalée. Même son de cloche chez le nouveau venu WFC (pour World’s Finest Classics), qui aligne avec la régularité d’un métronome de puissants classics plus vrais que nature et agrémentés de céréales, de whisky ou de caramel… Tout un programme !

Certains fabricants de la première heure font même un retour remarqué. C’est le cas du toulousain Ekoms, au meilleur de sa forme, qui propose à vos papilles des recettes gourmandes très évoluées où les marrons glacés et les arachides rivalisent d’intensité. Mention spéciale pour the Greench, qui reproduit à la perfection une célèbre crème à la pistache. On vous l’a dit : les fabricants d’eliquide pour cigarette électronique sont en ébullition !

Coups de cœur également pour les gammes Summer Vape (et son incroyable fraise lactée, probablement l’une des toutes meilleures de la vape, tout marché confondu) ; Origa (et son incontournable Bear, délice de meringue vanillée et de caramel) ; 2K19 (avec son cannoli plus vrai que nature) ou encore La Bonne Vape (qui décline de formidables recettes à la madeleine).

Mais cette nouvelle garde ne doit pas éclipser les innombrables standards français, aux premiers rangs desquels nous pouvons citer l’infatigable Vape Institut, le légendaire Savourea, le French Liquide (pour sa Chose qui atteint les sommets) ou la galaxie Vape 47.

Oui, les fabricants d’eliquides français ont le vent en poupe et sont même en passe de s’installer sur le toit du monde de la vape. Qui peut encore en douter ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer