Revue de Presse

Etats-Unis : la Géorgie met en place les campus non fumeurs

C’est dans l’Etat américain de Géorgie que ça se passe. Pour la rentrée à venir, l’ensemble des campus public de cet Etat devront se soumettre à la nouvelle règle : pas de fumée dans les campus ! Cette mesure concerne non seulement les cigarettes classiques, mais également les cigarettes électroniques.

Avant l’entrée en vigueur de cette disposition qui a été adoptée le 19 mars 2014, fumer était interdit à l’intérieur. Il était toutefois possible de le faire à l’extérieur, notamment dans l’enceinte de la faculté.

Pour la rentrée à venir, 31 universités publiques devront s’y soumettre. Pour fumer (quel que soit le type de produit consommé), il va falloir se trouve en dehors de l’enceinte de l’université.

Selon un responsable du système universitaire en Géorgie, l’application de cette mesure est motivée par la volonté de « protéger et d’améliorer la santé ainsi que le confort ainsi que le cadre où évoluent toutes les personnes qui fréquentent les universités ».

La mise en place du campus non fumeur dans cet état américain ne devrait pas être difficile dans la mesure où près de la moitié des universités ont déjà interdit le tabac.

A souligner qu’il ne s’agit pas d’une première. De nombreux autres établissements ont déjà adopté des mesures similaires. Près de 1 100 universités du pays ont choisi de mettre en place un « campus non fumeur ». Parmi eux, 811 incluent les produits du tabac incluant donc la cigarette électronique. Ces dispositions sont prises en guise de prévention du tabagisme qui constitue un véritable fléau chez les jeunes. Reste à savoir si l’interdiction va être respectée.

Du côté de la France, il n’y a pas (encore) de campus non fumeurs. La Ministre de la Santé Marisol Touraine s’est néanmoins dite favorable il y a quelques années. La mise en place de cette mesure devrait toutefois être effectuée de façon volontaire et non imposée.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page