Revue de Presse

Les jeunes fument moins grâce à la cigarette électronique

Une enquête récemment menée sur des adolescents et jeunes de Paris a révélé une diminution du pourcentage de fumeurs. Ce phénomène aurait été amorcé en 2011, époque qui coïncide avec l’apparition de la cigarette électronique.

Il s’agit plus précisément de l’enquête annuelle entreprise par l’association « Paris sans Tabac ». Le sondage a été mené auprès d’un panel représentatif des collèges et des lycées parisiens. Les résultats sont éloquents : entre les années 2011 et 2014, le nombre de fumeurs chez les jeunes a connu une diminution d’environ 10 %. Pour les 16 – 19 ans, la proportion est passée de 43 % à 33 % environ. Elle est descendue de 20 % à 11 % chez les 12 – 15 ans.

Selon le professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue défenseur du vapotage et président de l’OFTA ou Office français de prévention du tabagisme qui a conduit l’enquête, le recul du tabagisme chez les jeunes s’explique par l’émergence de l’e-cigarette. A noter d’ailleurs que le pourcentage de jeunes qui ont expérimenté ce dispositif est passé de 10 % en 2011 à près de 40 % en 2014.

Pour rappel, certains détracteurs ne cessent de mettre en avant le risque que ce produit ne soit une porte d’entrée vers le tabagisme chez les jeunes. Actuellement, on se rend compte que c’est l’effet inverse qui se produit : le tabagisme chez les jeunes est en baisse.

La cigarette électronique a tendance à rendre la cigarette classique plus « ringarde ». De l’avis de Bertrand Dautzenberg, il s’agit d’une excellente nouvelle. Même si l’e-cig n’est pas un produit « parfait », il s’agit sans nul doute d’une alternative beaucoup moins dangereuse que le tabac. La cigarette pollue plus, son utilisation implique une odeur désagréable, elle cause des addictions et par-dessus tout, elle coûte cher. Et les adolescents semblent ne pas être dupes.

Rappelons que la vente de cigarettes (et de cigarettes électroniques) aux mineurs est interdite. Ce qui est une excellente chose. Car malgré l’apparente baisse du tabagisme chez les jeunes parisiens, il ne faut pas négliger le risque que l’e-cigarette ne constitue une passerelle vers le tabagisme. Quoi qu’il en soit, c’est un produit qui apporte une réelle aide aux fumeurs qui veulent se débarrasser de la cigarette.

Les jeunes fument moins grâce à la cigarette électronique
4 1 vote
Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page