Actualités

Mois sans tabac : le vapotage, une alternative intéressante pour arrêter de fumer

Depuis 4 ans maintenant, le gouvernement propose aux fumeurs d’arrêter de fumer durant le mois de novembre, rebaptisé le « mois sans tabac ». Dans cet article, découvrez le vapotage, une alternative efficace pour atteindre cet objectif.

Le mois sans tabac, une occasion d’arrêter de fumer

Le mois sans tabac est un programme national lancé conjointement par le ministère des Solidarités et de la Santé et l’Assurance maladie. Actuellement à sa quatrième édition, il incite positivement les fumeurs à arrêter le tabac durant tout le mois de novembre et ainsi espérer un sevrage total de la cigarette. Et ce, avec le soutien de leurs proches et à travers diverses actions et manifestations, un kit d’aide à l’arrêt ainsi que des conseils et un coaching 100 % personnalisé. D’après les spécialistes, entamer un sevrage tabagique dans le cadre de ce programme augmenterait par deux les chances de réussite par rapport à une tentative d’arrêt sans aide extérieure.

Selon les statistiques révélées par le gouvernement en mars 2019, l’opération aurait permis à 1,6 million de personnes d’arrêter de fumer depuis sa création en 2016. Parmi ces anciens fumeurs, près de 400 000, soit environ un quart, y seraient parvenus grâce au vapotage, autrement dit la cigarette électronique.

Le vapotage : une solution efficace pour arrêter de fumer

Dans le cadre du mois sans tabac, plusieurs solutions sont proposées pour arrêter de fumer. Mais le vapotage s’impose comme l’alternative la plus efficace pour réduire de manière considérable sa consommation de tabac. Et les chiffres le confirment : plus de 700 000 Français auraient déjà réussi à se passer de cigarette grâce au vapotage.

Le vapotage : qu’est-ce que c’est ?

Le terme vapotage désigne le fait de fumer une cigarette électronique. Apparue au début des années 2010, la cigarette électronique ou e-cig est un dispositif électronique qui produit de la vapeur en chauffant doucement un liquide aromatisé. Cela fonctionne sans qu’il y ait combustion, contrairement à une véritable cigarette. Le vapoteur inhale ainsi de la vapeur à la place de la fumée.

Il existe aujourd’hui différents modèles de cigarettes électroniques sur le marché, notamment en ligne. De manière générale, ce type de matériel comprend :

  • Un atomiseur reconstructible: c’est la partie de l’e-cigarette destinée à accueillir le liquide ainsi que la résistance en charge de le transformer en vapeur. Il se termine par un embout appelé « drip tip » qui sert à aspirer la vapeur.
  • Une batterie : se présentant sous forme de tube ou de box, cet élément assure l’autonomie de l’e-cigarette. Elle intègre un circuit électronique qui régule et sécurise le vapotage.

Facile d’utilisation, la cigarette électronique s’allume par simple pression sur un bouton et se recharge par branchement électrique à l’aide d’un câble USB.

Pourquoi opter pour le vapotage pour un sevrage tabagique ?

La cigarette électronique est considérée aujourd’hui comme l’un des substituts nicotiniques les plus efficaces sur le marché. Le liquide utilisé peut en effet contenir une certaine concentration de nicotine qui varie en fonction des besoins du vapoteur. Pour rappel, la nicotine est fortement addictive. C’est en revanche surtout le monoxyde de carbone et le goudron issus de la combustion de la cigarette classique qui représentent un danger pour la santé.

La cigarette électronique permet au vapoteur de reproduire les sensations d’une cigarette classique, sans toutefois subir les effets néfastes de la combustion du tabac. S’il le souhaite, il peut réduire progressivement le taux de nicotine contenu dans son liquide pour ne plus en être dépendant.

Outre la nicotine, le liquide se compose essentiellement de glycérol ou de propylène glycol. Également utilisée comme additif alimentaire, cette substance ne présente une toxicité que si elle est chauffée au-delà de 250° C, une température qui n’est jamais atteinte dans le cadre du vapotage.

Par ailleurs, en optant pour le vapotage, l’ancien fumeur réalise une économie financière non négligeable, étant donné que fumer une cigarette électronique coûte bien moins cher qu’une cigarette classique. Depuis le 1er novembre 2019, le prix de cette dernière a augmenté de 30 à 50 centimes et d’ici novembre 2020, le prix moyen d’un paquet devrait atteindre la barre des 10 €.

Quelques conseils pour optimiser ses chances d’arrêter de fumer

Être motivé

La motivation est le point de départ du sevrage tabagique. C’est également la clé première de la réussite d’un tel projet. Par conséquent, il est important de bien déterminer les raisons qui vous poussent à arrêter de fumer :

  • Est-ce pour des raisons financières ? Avec la hausse des prix du tabac, fumer peut représenter un budget de plus de 200 € par mois si vous fumez un paquet de cigarettes à 7 € par jour.
  • Est-ce pour des raisons médicales ? Vous avez du mal à respirer lorsque vous faites une activité physique, vous êtes souvent atteint de bronchite ou vous voulez tout simplement éviter les risques de maladies graves liées au tabac.
  • Est-ce pour des raisons sociales ? Vos proches vous demandent d’arrêter ou vous en avez tout simplement marre des remarques négatives causées par la cigarette.

Se préparer au sevrage

Si vous êtes bien motivé, sachez qu’arrêter de fumer ne s’improvise pas. C’est un projet qui nécessite un minimum de préparation. Pour augmenter vos chances de réussite, choisissez le moment idéal pour commencer le sevrage. Le mois de novembre est un excellent moment pour ce faire, car de nombreuses opérations en ce sens sont entreprises par le gouvernement dans le cadre du mois sans tabac.

Parce que l’arrêt de la cigarette augmente l’appétit et peut ainsi conduire à une prise de poids non négligeable, il est conseillé de faire le plein de fruits et légumes frais pour anticiper les envies de grignotage. Pour accompagner vos progrès et maintenir votre poids santé, prévoyez par ailleurs de pratiquer régulièrement une activité physique. Rassurez-vous, grâce au sevrage tabagique, vos poumons se décrasseront et vous ne risquerez donc pas de vous essouffler lors de vos séances de sport.

Se faire entourer quand on décide d’arrêter de fumer

Être bien entouré vous aidera considérablement à vous sevrer du tabac. Prévenez donc vos proches de votre initiative pour qu’ils puissent vous soutenir. Fréquentez des personnes qui ont le même objectif que vous ou qui ont déjà réussi à arrêter. Au contraire, ne restez pas en compagnie de celles qui fument encore. Si vous ressentez le manque, parlez-en à quelqu’un, relaxez-vous ou occupez-vous.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer