Dossier E-cigarette

Quelle cigarette électronique pour un gros fumeur ?

Les petits fumeurs doivent-ils se diriger vers une petite cigarette électronique, et les gros fumeurs vers un gros modèle ? Démarrer la vape avec un faible taux de nicotine est-il une bonne idée ? Choisir un modèle de cigarette électronique petit et discret est-il la meilleure idée qui soit ? Nous répondons à toutes vos questions.

Mettre toutes les chances de son côté pour arrêter de fumer avec la vape

C’est une idée reçue très courante, mais le format d’une cigarette électronique, qu’il soit grand ou petit, ne correspond pas à un type de profil particulier. Ce n’est pas parce que vous êtes un petit fumeur qu’il vous faut une petite cigarette électronique. La modularité des cigarettes modernes permet en effet de jouer sur tous les tableaux, et notamment celui de la nicotine qui est si important.

De la même manière, les grosses cigarettes électroniques, comme les box mods, ne correspondent pas forcément à des besoins spécifiques pour des grands fumeurs. Le format des cigarettes électroniques est plus une question d’esthétique que de fonctionnalités véritables quant au profil du fumeur. Cet aspect design est bien sûr très important, et il faut absolument que vous soyez satisfaits visuellement de votre e-cigarette.

Choisir le bon taux de nicotine

Une autre idée courante veut que la nicotine soit à l’origine des cancers du fumeur. Mais la nicotine, aux doses administrées par le fumeur ou le vapoteur, ne constitue pas un danger majeur pour la santé. Pour creuser la question nous vous invitons à consulter d’autres articles sur notre site à ce sujet.

Lorsque l’on se place dans une démarche de sevrage tabagique, il ne faut pas voir la nicotine à la baisse au risque de se retrouver en manque très rapidement. Via un phénomène que les tabacologues appellent l’autotitration, le cerveau du fumeur sait exactement de quelle dose de nicotine il a besoin. Choisir alors un e-liquide fortement dosé en nicotine au début permettra d’une part de moins vapoter, et d’autre part d’obtenir satisfaction plus rapidement. Baisser son taux de nicotine est une chose à considérer si l’on veut arrêter la cigarette électronique, mais si on est fumeur et que l’on passe à la cigarette électronique pour la première fois, nous pensons qu’il faut choisir un e-liquide fortement dosé en nicotine. Une pensée d’ailleurs confirmée par une étude anglaise en 2018.

Choisir un clearomiseur au tirage indirect

On voit souvent ressortir de magasins spécialisés, des nouveaux vapoteurs avec des clearomiseurs pour tirage direct. La différence entre un tirage direct et indirect réside dans la manière d’aspirer la vapeur lorsque la cigarette électronique est actionnée. On peut aussi appeler ça inhalation directe ou inhalation indirecte.

Avec un tirage direct, le vapoteur aspire directement la vapeur avec les poumons, sans passer par une aspiration avec la bouche. Or lorsque l’on fume une cigarette traditionnelle, il est très courant d’aspirer la fumée en premier lieu par la bouche, puis d’aspirer cette fumée dans les poumons avant de l’expirer.

Il existe sur le marché de la vape de nombreux matériels qui sont adaptés pour une vape directe. Cette tendance commerciale vient d’une mode véhiculée par les chasseurs de gros nuages (cloud chasers) mais qui ne représente aucun intérêt dans le cadre d’un sevrage tabagique.

Il convient alors de choisir un clearomiseur au tirage indirect, ceci à fin d’imiter au plus près la manière de fumer une cigarette traditionnelle. On aspire en premier par la bouche puis on inhale la vapeur par les poumons. Si vous vous rendez dans une boutique de vape, pensez bien à demander au vendeur si le clearomiseur qu’il vous a conseillé est bien adapté pour une vape indirecte. Ceci est valable si vous êtes un petit fumeur ou un grand fumeur. Car peu importe le nombre de cigarettes que vous aviez l’habitude de fumer par jour, la manière de fumer reste la même.

Penser à l’autonomie de sa cigarette électronique

Toutes les e-cigarette contiennent une batterie. Certaines peuvent en contenir plusieurs, d’autres sont amovibles ou directement intégrées dans un boîtier, mais quelle que soit la forme et le nombre de ces batteries, leur autonomie est primordiale pour utiliser correctement une cigarette électronique dans le cadre d’un sevrage.

Lorsque l’on débute, on utilise très souvent sa vaporette. C’est tout à fait normal, car le corps cherche à obtenir sa dose de nicotine et vu que cette dernière se diffuse plus lentement dans le sang qu’avec une cigarette traditionnelle, on doit alors tirer plus souvent dessus.

Le problème étant que l’on use plus rapidement la batterie de son appareil. La plupart du matériel vendu aujourd’hui permet de vapoter environ huit heures. Mais cela va dépendre de la fréquence d’utilisation ainsi que du réglage de l’appareil. Il est donc très important de pouvoir estimer l’autonomie de sa batterie afin de ne pas tomber en panne. Car se retrouver sans sa cigarette électronique alors que l’on est en plein sevrage tabagique, peut être fatal et conduire à une rechute.

Et c’est là que les petites cigarettes électroniques se démarquent des grandes, leur taille ne permet pas d’accueillir des batteries de grande capacité. Elles sont certes pratiques, jolies et discrètes, mais ne permettent pas de vapoter de manière fréquente du matin jusqu’au soir. Si vous optez pour une petite cigarette électronique, veillez alors à disposer d’un second modèle d’appoint, ou d’une seconde batterie si votre modèle permet le remplacement de l’accu.

Niveau autonomie, les box mods règnent sans aucun doute en championnes. Simple accu ou double accu, elles permettent la plupart du temps de remplacer ces accus et de gérer facilement leur recharge individuelle. Mais attention, ce n’est pas le cas de toutes les box mods. Certaines ont en effet une batterie intégrée qu’il est impossible d’enlever. Le même principe s’applique alors, il faudra se munir d’une seconde batterie pour être sûr de ne jamais tomber en panne.

Vous l’aurez compris, la forme importe peu. Petit ou grand fumeur, l’essentiel est de pouvoir consommer de la nicotine en fonction de ses besoins. Choisir alors un taux volontairement élevé de nicotine, s’assurer que le clearomiseur est bien fait pour une inhalation directe, et considéré l’autonomie de sa cigarette électronique nous paraissent être des points importants pour un grand ou un petit fumeur. Bonne défume !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer