Actualités

Suisse : la bataille parlementaire sur le droit d’essayer la vape‌ fait rage

Philippe Poirson, auteur du blog Vapolitique et membre de Sovape, analyse l’actualité suisse de la vape. Aujourd’hui, il s’est penché sur le combat parlementaire pour la publicité et le droit de vapoter dans des espaces dédiés.

En Suisse, le projet de loi sur les produits du tabac (LPTab) poursuit son long chemin entre les deux chambres parlementaires. La publicité des produits du tabac et le droit de vapoter dans des espaces dédiés restent les deux principaux points de divergence.

Lors de sa session de décembre, le Conseil national a voté pour des restrictions de publicité assouplies autorisant les annonces dans les revues et sites Internet destinés aux adultes. Du côté de la Commission santé du Conseil des États, on maintient une exigence d’interdiction totale.

Pouvoir essayer la vape 

Autre point de friction, les députés veulent accorder le droit de vapoter dans des espaces publics dédiés. Contrairement aux cigarettes fumées, l’absence des toxiques, tels que le monoxyde de carbone et les goudrons, ou la présence à des niveaux sous les seuils d’activité pharmacologique, justifient ce traitement différencié pour la vape.

Cependant, la Commission santé du Conseil des États a de nouveau rejeté cette distinction en janvier. L’amalgame interdirait aux vape shops spécialisés et aux groupes d’aide à l’arrêt tabagique de faire essayer et d’expliquer en pratique les produits de vapotage.

C’est pourtant une activité essentielle pour l’aide à l’arrêt tabagique, nécessaire pour éviter des mésusages par les utilisateurs néophytes, et participant de la sociabilité communautaire typique de la vape.

Les profiteurs du tabagisme

Cette aide à l’arrêt tabagique gêne les profiteurs du tabagisme, qu’ils vendent des cigarettes, des médicaments ou des aides plus ou moins efficaces. On se souvient ainsi de la Ligue pulmonaire dénonçant dans la presse l’opération d’aide à l’arrêt tabagique avec la vape du centre d’addictologie d’Olten (voir PGVG n°39).

L’opération à Olten a été couronnée de succès et, malgré le battage médiatique antivape, les vape shops constituent aujourd’hui un des principaux lieux d’aide à l’arrêt tabagique en Suisse. D’où les pressions toujours plus intenses pour entraver dans la loi cette action de santé publique.

https://vapolitique.blogspot.com/

vapolitique@gmail.com

https://www.facebook.com/Vapolitique/

https://twitter.com/VapolitiqueCH – @VapolitiqueCH

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page