Actualités

Suisse : un pays semi-confiné et des vape shops semi-ouverts

Depuis la Suisse, Isabelle Pasini, présidente de l’Association Romande des Professionnels de la Vape (ARPV), rapporte l’actualité locale de la vape des derniers mois.

À l’instar de l’Italie et de la France, avec l’arrivée du Covid-19, les boutiques physiques suisses ont dû fermer leurs portes à la mi-mars, mais ont pu rouvrir grâce au travail des deux associations romande et nationale. Mais tous n’ont pas fait ce choix.

La vape, un bien de première nécessité

Pour la jeune industrie de la vape suisse, toujours fragilisée par les évènements de l’été dernier, c’est une véritable bonne nouvelle. L’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) valide les produits de vapotage comme des biens de première nécessité. Les vape shops peuvent donc continuer à servir leurs clients, du moment que les gestes barrières sont appliqués afin d’éviter les risques de propagation du virus.

L’ARPV a donc immédiatement recommandé à ses membres des mesures strictes, en plus des règles sanitaires édictées par les autorités. Les tests de liquides sont arrêtés, le vapotage à l’intérieur du shop est interdit par précaution, les comptoirs, les mains et le matériel utilisé doivent être désinfectés entre chaque vente. Aucune manipulation du matériel personnel du client et mise à disposition d’une solution hydroalcoolique à l’attention de chaque client. Bien évidemment, fermeture du commerce aux premiers symptômes, mêmes légers.

Défi relevé !

Dans une Suisse qui semble être en passe de faire face au Covid-19 en situation de semi-confinement, les spécialistes du secteur, mis au défi de prouver leur professionnalisme, se sont bien organisés. Ceux qui ont décidé d’ouvrir leur échoppe sont plébiscités par leurs clients qui se plient bien volontiers aux règles sanitaires en patientant à l’extérieur du magasin que le client précédent sorte. Certains ont mis en place une prise de commandes par téléphone ou par email avec un retrait à la porte du shop. D’autres se sont lancés dans les livraisons à domicile. Quant à ceux qui ont fait le choix de rester fermés pour protéger leurs vendeurs, ils sont également complimentés par les clients qui ont pu se tourner momentanément vers les sites e-commerce. Dans la situation inédite que nous affrontons tous, les professionnels de la vape suisse se sont montrés responsables et inventifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer