Actualités

USA : la PMTA va-t-elle faire péricliter les systèmes ouverts ?

Seules 8 % des vapoteuses à système ouvert pourraient survivre à la mise en place de la nouvelle réglementation américaine. 85 % des petites entreprises se retrouveraient en difficulté.

Les petites entreprises sur le point de disparaître

Quelques mois après la publication par la FDA de la liste de produits pour lesquels une PMTA a été soumise, la société ECigIntelligence a livré un rapport sur l’état des demandes réalisées par l’industrie du vapotage.

Après analyse de la liste des 6 millions de demandes envoyées à l’agence gouvernementale, la société explique que la grande majorité des produits de la vape pour lesquels une demande d’autorisation de mise sur le marché a été réalisée concerne les disposables, c’est-à-dire les produits jetables. Viennent ensuite les cigalikes, ces petites cigarettes électroniques ayant connu leur essor entre les années 2003 et 2009, dont les performances aujourd’hui semblent pour la plupart ridicules par rapport à d’autres produits plus évolués. “En général, les produits jetables et les cigalikes proviennent de grandes entreprises telles que les fabricants de tabac, tandis que les systèmes ouverts sont produits par de petites entreprises spécialisées”, explique le rapport d’ECigIntelligence.

Les systèmes ouverts, eux, généralement plébiscités par les vapoteurs plus expérimentés, ne représenteraient que 8 % des demandes. En cause, le fait que beaucoup de ces e-cigarettes sont fabriquées par de petites entreprises n’ayant pas les moyens financiers d’entreprendre les démarches nécessaires à la potentielle autorisation de mise sur le marché de ce qu’elles produisent.

85 % des marques proposant des systèmes ouverts devraient fermer

Comme l’indique Ecig Intelligence, quand bien même tous les systèmes ouverts pour lesquels une demande a été faite seraient acceptés – ce qui semble très peu probable – cette disparité entre les produits implique qu’environ 85 % des marques proposant des box, clearomiseurs, drippers et autres atomiseurs, devraient disparaître du marché.

Au Royaume-Uni, une étude récente(1) estime que près de 55 % des vapoteurs utilisent un produit au système dit ouvert. Si la majorité d’entre eux disparaît aux États-Unis, l’efficacité de la vape en tant qu’outil de sevrage tabagique pourrait être sérieusement compromise.


(1) Tattan-Birch, H., Brown, J., Shahab, L. et al. Trends in use of e-cigarette device types and heated tobacco products from 2016 to 2020 in England. Sci Rep 11, 13203 (2021). https://doi.org/10.1038/s41598-021-92617-x

Rate this post

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page